• image

Un patrimoine à découvrir

L’emplacement du Centre de commerce mondial témoigne de l’histoire du développement urbain de cette partie de la Ville de Montréal et des ambitions sociales, commerciales, financières et architecturales de ses bâtisseurs.

En suivant le parcours historique, vous pourrez découvrir les pionniers de Ville-Marie, la ville fortifiée, le quartier des magasins-entrepôts et des grands magasins, ainsi que l’emplacement de l’ancien quartier financier, avec ses banques et ses sièges sociaux.

Pour connaître les nombreux points d’intérêt de ce parcours historique, téléchargez le guide de visite « Un patrimoine à découvrir » en format PDF.

Vous pouvez aussi en obtenir une version papier au kiosque d’information situé dans la ruelle des Fortifications, à l’intérieur du Centre de commerce mondial.

Outre la ruelle des Fortifications et les immeubles historiques qui ont inspiré les architectes du Centre de commerce mondial, ne manquez pas de vous arrêter devant les points d’intérêt suivants, lors de votre visite :

Si vous parcourez les rues qui bordent le Centre de commerce mondial, vous remarquerez les façades patrimoniales intégrées lors de la construction de l’immeuble.

Photo 380 St-Antoine

Rue Saint-Antoine
Édifice Wilson

En 1888-1889, le fabricant d’articles de papier James Crockett Wilson fait construire cet édifice de sept étages avec ascenseur.

Sur la façade de style néo-roman, on remarque des muses à guirlandes sur fond floral, des corbeilles de fruits, des hiboux et des satyres cornus. Son couronnement spectaculaire en fausse mansarde est dominé par une tour pyramidale qui a été reconstruite lors de l’aménagement du Centre et qui est dotée d’une horloge, comme le prévoyaient les architectes sur les plans originaux.

Photo Merchants Bank

Rue Saint-Jacques
Quartier financier

Le quadrilatère actuel du Centre de commerce mondial a vu s’établir la Merchants’ Bank, construite en 1870 comme un élégant hôtel particulier, à l’angle des rues Saint-Jacques et Saint-Pierre.

En s’agrandissant en hauteur au début du 20e siècle, l’édifice, qui accueille aujourd’hui le prestigieux hôtel Saint-James, inaugure une nouvelle ère d’édifices tant bancaires qu’administratifs, dont celui de l’Eastern Townships Bank qui abrite aujourd’hui la Banque Scotia.

Photo Pierre Gadois

Rue Saint-Pierre

Le site du Centre de commerce mondial est situé sur une terre qui était vouée à l’agriculture, de la création de Montréal, en 1642, à la construction des fortifications de pierre entourant la ville en 1717.

Cette terre était la propriété de Pierre Gadois qui a donné son nom à la rue Saint-Pierre. Installé à Ville-Marie (premier nom de Montréal) vers 1646, Pierre Gadois devint en 1648 le premier à qui le gouverneur, Paul Chomedey de Maisonneuve, concéda une terre, faisant ainsi de lui le « premier habitant » de Ville-Marie.